Créer un jeu vidéo : comment réussir son projet ?

722 0

Quel joueur n’a jamais rêvé de créer son propre jeu vidéo ? Que l’on soit un ado découvrant les joies du Battle Royale (sur Fortnite, Apex ou PUBG, pas de jaloux ^^), ou un vieux briscard jouant depuis l’époque NES (voire même Amstrad ou autre), tout le monde a déjà eu une envie de création de jeux vidéo. Les idées arrivent alors les unes après les autres, on s’imagine créer de vastes mondes dans lesquels on découvre des aventures plus haletantes les unes que les autres… Et c’est là toute la force de l’imagination : il n’y a aucune limite.

La principale difficulté à créer un jeu vidéo ne réside pas dans le projet, voire même dans l’idée en elle-même (il n’y a qu’à faire un petit tour dans les forums sur ce sujet pour se rendre compte à quel point nombre de passionnés rêvent de faire cela), mais plutôt dans la mise en place. Comment créer un jeu vidéo ? Sur quelle plate-forme ? Comment réussir à faire connaître son jeu ? Il existe encore une multitude de questions qui rendent la tâche difficile… A travers cet article, nous allons mettre en avant 3 de ces points essentiels à mettre en place pour la réussite du projet.

Projet de jeu vidéo

L’interface graphique : la première impression du joueur

Dans « jeux vidéo », il y a bien entendu « jeux », mais il y a aussi « vidéo » ! Et pour cela, la chose la plus importante à gérer est l’interface graphique. C’est en effet la première et unique chose que voit un joueur lorsqu’il lance un jeu vidéo. C’est pourquoi l’interface graphique d’un jeu se doit être la meilleure possible afin de captiver au maximum la personne devant l’écran. Pour cela, il est important de travailler ce que l’on appelle le frontend. Comme l’on peut le voir sur le site Les Jeudis, la technologie du frontend est quelque chose qui est utilisée dans bien plus de domaines que le jeu vidéo.

En effet, sans le savoir, vous utilisez au quotidien le frontend : c’est d’ailleurs une chose que vous voyez actuellement ! C’est tout simplement l’interface du site internet que vous êtes en train de lire… Et de n’importe quel autre à travers le monde ! Tout ce que l’on voit sur un écran et qui est issu de la programmation (site internet, moteur de recherche, jeu vidéo…), c’est le frontend. Au final, c’est une chose bien connue qui est utilisée par tout le monde, et si vous souhaitez créer votre jeu vidéo, c’est un élément crucial auprès duquel vous devrez vous concentrer.

La meilleure façon de procéder, c’est de faire des tests, des tests… Encore et encore jusqu’à ce que vous soyez pleinement satisfait. Si vous créez un jeu vidéo, c’est que vous êtes joueur vous-même (ou alors ne vous lancez pas dans l’aventure, votre projet risque fortement d’être voué à l’échec). Et en tant que joueur, il faut que vous soyez 100% satisfait de l’interface de votre jeu : elle ne doit pas être agaçante, terne, brouillon, complexe, ou autre ! Privilégiez la simplicité, l’accessibilité, les couleurs (sans trop en faire), etc. Bref, faites une interface graphique (ou frontend donc), la plus accueillante et ergonomique possible !

Le scénario : ou comment ne pas lasser le joueur

Votre frontend est prêt et vous avez réussi à attirer la curiosité des joueurs ? Super ! Maintenant il va falloir lui donner envie de continuer à jouer à votre jeu vidéo. Pour cela rien de mieux qu’un scénario bien construit. Vous connaissez très certainement Netflix, et savez également que bon nombre des utilisateurs de cette plate-forme de streaming vidéo y sont accros ? C’est parce que l’envie de regarder l’épisode suivant se fait toujours ressentir : on souhaite en apprendre encore et toujours plus sur le scénario.

Pour le jeu vidéo c’est pareil ! Sauf si vous souhaitez créer un jeu d’arcade (sport, die & retry, compétition, etc…), le scénario est la clef pour fidéliser vos joueurs. On trouve, par exemple, de plus en plus de jeux épisodiques comme Life is Strange (qui a fait un carton d’ailleurs). Et la raison en est très simple : le joueur veut savoir ce qu’il va se passer lors de sa prochaine partie.

Vous l’aurez compris, il vous faudra donc travailler le scénario. Celui-ci devra rester captivant, intéressant et riche, sans pour autant tomber dans les clichés habituels que nous sortent bon nombre de jeux (les RPG en tête !). Soyez original, et surtout. Oui surtout. Écrivez un scénario qui vous plaît et qui vous passionne, c’est clairement la clef de la réussite.

Le gameplay : le cœur du divertissement du jeu

Dernier point essentiel pour créer un jeu vidéo digne de ce nom : le gameplay (la façon d’interagir avec le jeu, notamment à travers la manette ou l’écran tactile si votre jeu est sur smartphone). C’est déjà une excellente base que d’avoir un frontend de qualité, un scénario haletant, mais si l’on oublie l’essentiel (c’est-à-dire le jeu), que vaudra votre jeu vidéo ? Pas grand-chose.

Pour réussir un gameplay, il n’y a pas de recette miracle : le joueur doit s’amuser. Tout comme pour le frontend, la meilleure façon de tester le gameplay, c’est de jouer ! Testez vous-même votre jeu (ou alors à un panel de testeurs si possible, évitez les proches), et si vous ne vous amusez pas assez, recommencez le travail et améliorez le tout jusqu’à en être 100% satisfait. On doit réellement sentir l’amusement lorsque l’on joue, que celui-ci soit rigolo (façon de dire ^^), nerveux, ou encore apaisant, vous devez absolument trouver le bon équilibre dans votre gameplay. Il n’y a pas de secret dans le jeu vidéo : celles et ceux qui ont réussi à travers le monde étaient de grands perfectionnistes (on pourra par exemple citer Hideo Kojima, certainement le créateur de jeux le plus exigeant qui existe, d’ailleurs, on peut retrouver sa plus grande création Metal Gear Solid sur la Playstation Classic Mini ^^). Pour conclure : faites le jeu qui vous plait le plus possible, et ne faites pas quelque chose qui pourrait plaire au plus grand nombre. Réalisez simplement le jeu parfait auquel vous avez toujours souhaité jouer.

Créer un jeu vidéo : comment réussir son projet ?
4.9 (98%) 32 votes
 

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *